extérieurs des terrasses

Comment bien réaliser la pose de chape liquide

La chape liquide est un système qui permet de disposer d’un sol parfait avant la pose des différents revêtements : carrelage, parquet, moquette, PVC, résine … . Une fois le sol recouvert de la chape liquide, le parterre sera lisse et ne présentera plus aucune trace de ravoirage. Ce dernier constitue la sous couche qui dissimule les futurs conduits (plomberie, chauffage, électricité …) et sera recouvert de la chape fluide pour laisser place à une surface plane avec des horizontalités impeccables. Le sol est donc prêt à recevoir le revêtement final.

La  pose de chape liquide peut se faire tant au niveau des grands bâtiments en pleine construction ou rénovation, mais également chez des particuliers qui souhaitent changer le revêtement de leur sol intérieur.

Quels sont les avantages de l’utilisation de chape fluide ?

Il existe 2 types de chapes liquides : autonivelante et autolissante qui présentent chacun de leurs propres avantages :

La chape liquide à base de ciment est composée des différents matériaux semblables au béton traditionnel. Un fluidifiant plastifiant est ajouté au mélange afin d’obtenir un produit fluide tout en gardant les caractéristiques de chape.

La chape liquide à base de ciment reste la solution idéale pour les sols chauffants car elle permet de fortifier les performances (chauffages électriques …) grâce à une conductivité thermique élevée allant jusqu’à 1.8 watt par mètre-kelvin.

En plus de ses performances en termes de grande performances de chauffe, celle-ci présente également d’autres points forts. Son usage est facile et ne nécessite aucun autre matériel puisqu’en plus d’un séchage ultra rapide même en période hivernale, elle a l’atout de pouvoir être utilisée pour tous les types de revêtements.

Avec une résistance parfaite à l’eau, elle peut être utilisée dans les pièces qui sont souvent exposées à l’humidité (salle d’eau, piscine intérieure, toilette …). De plus, son risque d’incompatibilité avec les colles pour carrelages sont inexistantes. Cela permet au propriétaire de faire des économies considérables dans l’achat de carreaux classiques, moins coûteux.

La chape liquide anhydrite est quant à elle constituée de mortier fluidifie préparé par des professionnels en usine spécialisées et livré directement sur chantier par camion. Elle a l’avantage d’être moins épaisse (3cm contre 5 cm pour celle à base de ciment) mais est également adaptée aux planchers chauffants grâce au calcium présent dans sa composition.

De plus, la chape fluide anhydrite garantie une planéité parfaite des sols, sans nécessité de ponçage. Toutefois, la pose de ce type de chape liquide exige l’intervention d’un expert dans le domaine de la préparation des sols en intérieur. Chape liquide suisse dispose d’un savoir-faire avéré, acquis sur de nombreuses années d’exercices ainsi qu’une véritable qualité d’exécution dans la pose de chape liquide.

chape liquide

Les étapes de base pour réaliser soi-même la mise en place de chape liquide à base de ciment

La chape liquide est destinée pour les usages internes. Elle ne peut donc être utilisée pour les sols extérieurs des terrasses ou des jardins. Si vous désirez réaliser la chape vous-même il est donc nécessaire d’opter pour celle à base de ciment.

Il est nécessaire d’effectuer les préparations nécessaires sur le chantier, en commençant par la mise en place de joints de dilation sur toute la surface à traiter et en installant des joints de fractionnement tous les 40m²pour les sols chauffants et tous les 60m² pour les autres types de sols.

Le premier coulage s’étend généralement avec une grande facilité sans nécessité d’utiliser un matériel spécifique. Une fois le temps de séchage et de durcissement écoulé, il sera nécessaire de poncer la chape liquide 7 jours après sa pose, pour retirer tous autres matières microscopiques afin que la chape endurcit puisse accueillir le revêtement de votre choix. Le revêtement devra être posé 10 jours après  cette opération.