Quels sont les deux rôles de la PAC ?

Vous le savez sans doute, la pompe à chaleur est l’un des équipements les plus écologiques pour votre habitat car il n’utilise aucune énergie d’origine fossile et exploite uniquement des ressources naturelles et renouvelables : l’eau, la température de l’air  ou de la terre.

Nous allons nous intéresser dans cet article au double intérêt d’une PAC. Nous en profiterons pour décrire le fonctionnement de ces équipements selon la fonction utilisée.

La double fonction des pompes à chaleur

Avant d’étudier les deux emplois possibles d’un tel dispositif, rappelons les trois types de PAC. Il existe la PAC géothermie (air-sol) qui prélève dans le sol, la PAC aérothermique (air-air) qui capte dans l’air et la PAC aquathermique (air-eau) qui puise dans l’eau. Quatre éléments composent toutes les pompes à chaleur : le compresseur, le condenseur, le réducteur de pression, ainsi que l’évaporateur.

La pompe à chaleur pour chauffer

Le plus souvent, on utilise les pompes à chaleur pour chauffer son habitat, le plus souvent en période hivernale. Dans ce cas, la pompe à chaleur va prélever un gaz froid dans le sol, l’eau (rivière, étangs…) ou l’air extérieur, réchauffer ce gaz avant de l’expulser dans votre habitation. Pour ce faire, le gaz une fois aspiré, le compresseur, comme son nom l’indique, le compressera pour augmenter sa pression et sa température. Puis le condenseur transformera le gaz en liquide. Ensuite, quand le liquide passera dans le réducteur de pression (appelé également détendeur), il verra sa pression baisser. Enfin, l’évaporateur va transformer le liquide en gaz et le fluide en s’évaporant va capter de la chaleur. Pour plus de renseignements, rapprochez-vous d’un installateur de pompes à chaleur à Nimes, Alès et Bagnols sur Cèze.

La pompe à chaleur pour climatiser

Les pompes à chaleur peuvent climatiser votre intérieur si vous optez pour une version réversible. Cela signifie que votre pompe à chaleur va fonctionner selon le principe inverse de celui exposé ci-dessus. En réalité, votre appareil va fonctionner comme un climatiseur. Il s’agira d’une pompe à chaleur air-air qui va puiser la chaleur présente dans votre intérieur, généralement en période estivale, et la rejeter à l’extérieur de votre résidence, de manière à rafraîchir l’atmosphère de votre habitation. Précsions que la pompe à chaleur est moins efficace qu’un cimatiseur puisqu’elle ne peut abaisser la température que de 5 degrés. Son prix est également plus élevé : 6000 euros en moyenne pour une pompe à chaleur air-air contre une fourchette allant de 500 à 6000 euros pour un climatiseur. Petit atout pour les pompes à chaleur réversibles : elles consomment beaucoup moins d’énergie fossile que les climatiseurs.