Comment faire avec son assurance habitation lors d’un déménagement ?

Le déménagement est toujours une source de stress. Le locataire ou le propriétaire qui change de lieu de résidence doit veiller à tout organiser et à ne rien oublier. Dans ce cadre, la question de l’assureur s’ajoute aux problématiques déjàposées. On se demande par exemple s’il faut changer d’offre d’assurance habitation.

Mais d’autres problèmes se posent. Quelles sont les règles qui concernent les déménageurs ? Les véhicules utilisés par des amis ayant généreusement répondu présents à l’appel sont-ils correctement couverts ? On vous apporte des éléments de réponse au fil de cet article.

Les règles s’appliquant à la société de déménageurs

Si vous faites appel aux services d’une société spécialisée, sachez que celle-ci engage sa responsabilité dans le cas où vos biens seraient dégradés ou détruits. Dans cadre d’un déménagement de piano avec Auxporteur par exemple, vous êtes donc sûr que votre précieux instrument sera traité avec soin.

Toutefois, cette responsabilité ne saurait être mise en cause dans le cas où un vol de camion, une agression ou un accident survient. Il en va de même si les dégâts causés à vos biens ont été provoqués par une faute de votre part comme un emballage de mauvaise qualité.

Au moment de la livraison, vous pouvez émettre des réserves si vous constatez des problèmes. Dans le cas contraire, vous disposez d’une dizaine de jours afin d’informer la société de votre constat. Délai qui s’étend à trois mois si les déménageurs ne vous informent pas à propos de cette période de contestation. Il vous suffit de lui envoyer un courrier recommandé.

Vous pouvez par ailleurs opter pour une solution personnelle, en faisant appel au concours de vos amis. Si vous empruntez un véhicule pour vous aider au cours du déménagement, renseignez-vous à propos de la manière avec laquelle il est assuré ! Second conducteur, garantie au tiers ou tous risques, en fonction de la couverture déjà effective, vous serez peut-être amené à la modifier ou à changer de véhicule.

Les risques liés au fait de déménager sont aussi importants que la question de votre assurance habitation. Vous devez donc les étudier avec soin !

La question de l’assurance habitation dans le cadre du déménagement

Deux options concernant votre assurance habitation : vous êtes propriétaire, ou locataire. Si vous êtes propriétaire de votre nouvelle résidence, vous avez le droit de bénéficier de la formule qu’avait choisie l’ancien propriétaire.

Néanmoins, vous êtes libre de résilier le contrat. Il vous suffit pour cela d’envoyer un courrier recommandé à la compagnie en question dans un délai de trois mois après votre acquisition.

En tant que locataire, vous n’êtes obligé de conserver votre actuelle assurance habitation. Vous êtes tout à fait libre de la résilier dans les trois mois qui suivent votre changement d’adresse. Mais vous pouvez également choisir de conserver votre assureur, auquel cas des changements s’appliqueront en fonction des spécificités de votre nouveau lieu de résidence.

Il convient de prévenir votre compagnie par courrier recommandé là encore, en renseignant votre nouvelle adresse ainsi que la date du déménagement. Pensez également à fournir les informations nécessaires à l’adaptation du contrat, du nombre de pièces au prix des meubles.

En passant d’une habitation à une autre, vous risquez également de modifier l’usage de votre véhicule, une situation qui aura un impact direct sur votre couverture automobile. Vous devez donc être précis en informant votre assureur de toutes les nouvelles spécificités de votre lieu de vie.

Vos cotisations pourront ainsi être ajustées, à la hausse comme à la baisse, en fonction de vos nouveaux risques quotidiens.

Ben