toilettes seches

Les objectifs écologiques des toilettes sèches

Les toilettes sèches se basent sur un principe très important : l’activité à sec, c’est un système de toilettes n’utilisant pas d’eau. En effet, ce style de toilettes utilise la litière ou la sciure à la place de la chasse. C’est une technique très conseillée de nos jours où l’eau est plus précieuse que jamais. Dans la mesure où la chasse représente environ 1/3 de la consommation d’eau, il est encore très nécessaire de sélectionner ces toilettes.

Le principe des toilettes sèches

L’exploitation de toilettes sèches permet une grande économie autant en eau que sur la facture. La litière, constituée de sciures de bois ou de copeaux subroge les 12 litres d’eau. Le mode d’emploi correspond à couvrir les selles de copeaux et de sciures après la défection. Le seau dans lequel est recueilli les déchets est à vider tout simplement et régulièrement dans un bac à compost avec les crottins d’ânes, les épluchures de légumes et les déchets du jardin.

Citons quelques avantages des toilettes sèches :

  • Economie d’eau
  • Respect de cycle d’eau
  • Eviter le bruit générer par la sache
  • Pas d’odeur générer

Pour une meilleure conservation de l’eau potable

A chaque fois que l’on sort de toilettes pourvues de chasse d’eau, on est contraint de la tirer pour évacuer les déjections. Grâce aux toilettes sèches, ce problème d’eau est solutionné, car celles-ci n’utilisent pas d’eau en vue d’éliminer les déjections. Mieux encore, en réalisant un compostage de la litière, la toilette sèche contribue à l’enrichissement de la terre.