isolation

L’essentiel à savoir sur l’isolation du plafond

L’isolation du plafond est obligatoire dans le neuf afin de pouvoir livrer des édifices conformes à la RT2012. Mais ce type de projet peut aussi être effectué dans le cadre des travaux de rénovation dans l’ancien. En savoir plus dans cette rubrique.

Pourquoi isoler le plafond ?

On parle très souvent de l’importance de l’isolation des murs et de la toiture, et rarement de celle du plafond. Pourtant, c’est un projet très intéressant pour améliorer la performance énergétique de l’habitation. Certaines solutions permettent même de renforcer l’isolation thermique et phonique de la maison. Si cette partie est correctement isolée, elle contribue à perfectionner l’acoustique de cette dernière. Elle empêche, en effet, la propagation des nuisances sonores venant de l’extérieur ou bien de l’étage en haut. Ce qui est particulièrement présent dans les immeubles collectifs.

Un plafond non isolé peut vite se transformer en passoire énergétique. Ce qui entraîne, non seulement, des gaspillages énergétiques, mais aussi des dommages environnementaux à cause de l’émission importante de GES. En revanche, si c’est bien isolé, il permet de lutter contre la déperdition de chaleur. En été, l’isolant empêche la chaleur extérieure de pénétrer dans les pièces tandis qu’en hiver, il retient la chaleur en dedans de la maison. Par ailleurs, quand les combles ne sont pas isolés, et que l’on ne souhaite pas les aménager, les propriétaires pourront tout simplement isoler leur plafond pour optimiser la performance énergétique de leur logement.

Zoom sur les travaux d’isolation de plafond

Pour isoler un plafond, plusieurs techniques sont envisageables. D’abord, il est possible de réaliser un faux-plafond avec des plaques de plâtre maintenues sur une armature. Dans ce cas de figure, le recours à un isolant s’impose. Les utilisateurs pourront ensuite personnaliser l’emplacement des luminaires. Ceux-ci pourront aussi monter des dalles décoratives. Faciles à mettre en place, ces dernières possèdent également une bonne propriété isolante. L’autre solution est d’opter pour un plafond acoustique. Cette alternative promet un confort acoustique hors pair et garantit une excellente isolation phonique. De plus, elle est simple à mettre en place et est très économique. Quelle que soit l’option à prendre, il est conseillé d’être au moins deux personnes pour la pose de plafond, car les matériaux à manipuler sont très souvent encombrants et lourds à la fois.

Le liège est sans nul doute l’isolant qui répond en même temps aux besoins de l’isolation phonique et à ceux de l’isolation thermique. C’est un produit écologique et naturel provenant de l’écorce d’un arbre. Toutefois, c’est le modèle le plus cher du marché. Les laines minérales ont le mérite d’être multifonctions, économiques et simples à poser. Elles peuvent s’acheter en panneaux, au rouleau ou encore en vrac. Pour ceux qui choisissent la laine de verre, il faut privilégier celle qui renferme une grande quantité d’air. Celle-ci possède, en effet, un pouvoir isolant important. Le polystyrène est une autre solution qui se veut synthétique. D’ailleurs, il apporte étanchéité et imperméabilité aux zones qu’il recouvre. Néanmoins, ce matériau est reconnu pour dégager du gaz en étant en contact avec la chaleur. Ce qui peut être toxique à long terme.