isolation

L’importance de l’isolation thermique par l’extérieur

Une mauvaise isolation provient de la rupture d’une barrière isolante pour des raisons de mise en œuvre défectueuse. Il peut également s’agir d’un manque de rigueur dans la conception de l’ouvrage. Le point où une telle isolation se produit est appelé pont thermique. De tels points sont à traiter dans l’immédiat par l’isolation, aussi bien par l’intérieur que l’extérieur. Seulement, il faut bien connaître l’isolation extérieure avant d’engager une quelconque activité.

Mieux connaître l’isolation technique par l’extérieur

L’isolation thermique par l’extérieur ou ITE se définit par l’action d’enveloppement d’un bâtiment par un manteau isolant. Elle peut être envisagée en combinaison avec une rénovation complète de pignons ou d’un ravalement de façades. Toutefois, il faut éviter d’avoir trop de difficultés avec un grand nombre de ponts thermiques à traiter. Il s’agit par exemple des diverses contraintes architecturales ou trop de parois vitrées, balcons, loggias ou bow-windows.

L’ITE présente plusieurs avantages, comme :

  • l’efficacité, car 25% des déperditions énergétiques passent par les murs, donc une meilleure économie d’énergie;
  • les travaux peuvent faire bénéficier de nombreuses aides à la rénovation énergétique ; des fois, ces aides peuvent financer jusqu’à 85% du coût des travaux ;
  • l’esthétisme, c’est une occasion de profiter de ces travaux pour moderniser sa façade.

Après l’isolation extérieure, on peut enregistrer une augmentation de la performance thermique globale du bâtiment. Les travaux se passent à l’extérieur, donc il n’y a pas de décoration intérieure à refaire. En plus, il n’y a aucune obligation de quitter le logement pendant les travaux. Les surfaces habitables sont intégralement conservées. La limitation des ponts thermiques structurels peut assurer une excellente étanchéité à l’air pour une amélioration globale du confort des habitants. Il en est de même pour une bonne isolation acoustique.

Quelles sont les techniques d’isolation par l’extérieur ?

Les travaux d’isolation par l’extérieur doivent se conformer aux cahiers de prescriptions techniques (CPT). Cette forme d’isolation peut se réaliser de deux manières. Elles sont en fonction du matériau de construction à utiliser. Il y a d’abord l’isolation avec enduit. Elle peut être fixée avec des chevilles ou collée grâce à un mortier-colle. Pour les chevilles, celles en plastique sont les plus utilisées pour limiter les ponts thermiques. C’est également possible de poser directement sur le mur de la façade. Normalement, l’isolation sera recouverte d’un premier enduit d’accrochage avec un treillis d’armature en fibres de verre. Ensuite, une couche de fond sera utilisée pour égaliser avant l’enduit de finition.

L’isolation avec bardage nécessite une ossature à fixer sur le mur extérieur pour servir de support à l’isolation. Ensuite, elle est protégée des intempéries par un pare-pluie et un bardage. Le choix du bardage s‘effectue entre les bardages traditionnels en bois ou les bardages composites. Il doit exister une lame d’air entre le bardage et l’isolant pour évacuer la vapeur d’eau provenant de l’intérieur.