logement PMR

Les raisons valables de construire une habitation aux normes PMR

Les logements PMR sont destinés aux personnes à mobilité réduite. Il peut s’agir d’un individu d’un âge avancé ou qui souffre d’un handicap (physique ou moteur). Le fait de vivre dans ce genre d’habitation lui donne la possibilité de vivre mieux et en toute sécurité.

Qu’est-ce qu’un logement PMR ?

Les personnes à mobilité réduite ont des difficultés à vivre de manière autonome. Pour cette raison, elles deviennent dépendantes des aides extérieures. Pour les individus âgés, cela peut même les pousser à vouloir habiter dans une maison de retraite ou se faire accompagner par une aide à domicile. Les logements PMR sont conçus de manière à faciliter leur quotidien. En effet, ils sont spécialement construits pour assurer la sécurité des personnes à mobilité réduite. Des changements sont à réaliser si l’on souhaite y habiter. Toutes les pièces de la maison peuvent être rénovées (la cuisine, la salle de bain, la chambre à coucher, etc. ). Des aménagements doivent aussi être effectués au niveau des accès, comme les portes et les couloirs.

Une maison PMR apporte plus de confort aux personnes en difficulté. L’existence de ce type de logement encourage également le maintien à domicile. Ce qui permet aux personnes âgées de rester auprès de leurs familles. Pour cela, l’habitation doit disposer de quelques spécificités. Au niveau des accès, par exemple, ils doivent être plus spacieux afin de faciliter la circulation des occupants, y compris si la personne est en fauteuil roulant. Pour les escaliers, le mieux est de les construire en pente pour que l’individu puisse entrer chez lui sans une aide extérieure. Les logements PMR permettent aussi aux propriétaires de bénéficier des différents avantages fiscaux. Effectivement, ils peuvent avoir plus de valeur qu’une maison classique. Pour ceux qui souhaitent faire des travaux d’aménagement PMR, ils ont droit à des aides financières de la part de l’État.

Comment aménager un logement PMR ?

Choisir un logement PMR, c’est pouvoir accéder plus facilement et sans aide à son habitation. Dans cette perspective, chaque pièce doit être aménagée selon les besoins de la personne souffrant d’un handicap. Pour la salle de bain, par exemple, qui est une pièce très utilisée, elle peut s’avérer dangereuse pour une personne à mobilité réduite. Ainsi, le lavabo et les accessoires doivent être facilement accessibles, que la personne soit assise, c’est-à-dire en fauteuil roulant, ou debout. Il faut veiller à ce que la douche puisse faciliter le quotidien des personnes à mobilité réduite. Pour cela, chaque détail doit être bien pensé. Dans cette optique, les bancs de douche sont à équiper de poignées ou encore de barres de maintien.

L’aménagement de cuisine PMR compte aussi. Que ce soit au niveau du plan de travail, de l’évier ou de la plaque de cuisson. L’objectif est de mettre en place une cuisine fonctionnelle et confortable pour les individus en difficulté. Les ustensiles doivent facilement être accessibles, quel que soit le handicap de la personne. Pour créer une cuisine adaptée pour fauteuil roulant, le plus judicieux est de recourir à des professionnels. Ces derniers disposent des équipements et du savoir-faire nécessaires pour aménager une pièce de ce genre.