construire-maison

Quel type de crédit choisir pour le financement de ses travaux ?

Planifier des travaux sur son habitation requiert souvent un budget substantiel. Plusieurs solutions de financement existent pour une telle entreprise. Des crédits travaux aux prêts travaux à taux zéro en passant par les éco prêt travaux, tour d’horizon des principaux financements existants.

Le crédit « travaux »

Le crédit travaux est un prêt personnel. Ainsi, il s’agit d’un crédit à la consommation qui est destiné spécifiquement aux travaux ne dépassant par 75.000 euros remboursables en 10 ans au maximum. Ce type de crédit peut être proposé par les banques et peut être souscrit par l’emprunteur pour tous les types de travaux, que ceux-ci fassent appel à un professionnel ou pas. Toutefois, la banque prêteuse peut apposer ses propres conditions d’éligibilité à ce type de produit. Il est conseillé de faire appel à un courtier en crédit immobilier sur ce site pour trouver la meilleure offre de prêts travaux.

Les prêt travaux offre plusieurs avantages. Tout d’abord, avec ce prêt, il n’est pas nécessaire de recourir aux services d’un professionnel, de même qu’il n’est pas obligatoire de justifier les achats de matériaux. Par ailleurs, les fonds sont immédiatement débloqués une fois que le crédit est accordé. D’une façon générale, les prêts travaux bénéficient d’un TEG réduit, l’absence de frais de dossier ainsi que l’absence de clauses nécessitant des garanties, de cautionnement ou d’assurance de prêt. Le remboursement anticipé d’un prêt travaux n’est également pas soumis à pénalités.

Les prêts travaux à taux zéro

Pour financer ses travaux, les prêts travaux à taux zéro est également une solution. Ce prêt spécifique peut être sollicité pour les travaux à effectuer après l’acquisition d’un bien immobilier. Le prêt peut ainsi financer les travaux à effectuer dans les logements anciens, dans un logement social, dans l’ancien dont les travaux représentent 25 % de la totalité du bien, le logement ancien dont la fiscalité est assimilée au neuf après travaux, ou dans l’acquisition d’un local neuf ou ancien devant être transformé en logement.

Les prêts travaux à taux zéro comprend une participation de l’État, notamment pour la partie intérêt du prêt.

En 2016, les prêts travaux à taux zéro a été élargi pour être simplifié. Ainsi, il permet désormais de financer à hauteur de 40 % une acquisition de bien immobilier si celle-ci s’accompagne de travaux. Il est devenu accessible sur l’ensemble du territoire et le plafond de revenus pour son obtention a été revu à la hausse.

L’éco prêt travaux

L’éco prêt travaux, également connu sous la dénomination Eco-PTZ, est un crédit qui est destiné au financement des travaux d’amélioration de la performance énergétique des foyers. Il a été institué dans le cadre du Grenelle de l’environnement. Ainsi, le prêt est destiné aux réalisations de travaux qui touchent la diminution de la consommation énergétique des chauffages des logements construits avant 1990.

L’Eco-PTZ est un prêt sans intérêts et ces derniers sont pris en charge par l’État.

En 2016, la loi de Finances a prévu quelques changements au niveau de l’Eco-PTZ. Il s’agit notamment de l’extension de la durée de travaux de deux à trois ans, la possibilité de cumul avec le CITE ainsi que la possibilité de l’inclure dans le cadre d’une acquisition de bien immobilier.

Ben