construction

La réhabilitation d’immeuble, une alternative à la construction

Dans un contexte immobilier tendu, la réhabilitation d’un bâtiment ancien permet de pallier le manque de terrains constructibles tout en entraînant une forte revalorisation du bien. Elle représente également une alternative écologique et économique aux chantiers de démolition/reconstruction. En quoi consistent les opérations de réhabilitation d’un immeuble ? Quels sont les avantages par rapport au neuf et à qui les confier les travaux ? On vous explique tout.

Rénovation, restauration, réhabilitation : quelles différences ?

Dans le domaine de l’architecture et de l’urbanisme, il règne une certaine confusion entre la rénovation, la restauration et la réhabilitation. La rénovation d’un bien consiste à remplacer ses parties endommagées ou vétustes en les détruisant pour reconstruire du neuf. La restauration se définit quant à elle par un retour à l’état d’origine, qui n’implique pas nécessairement d’amélioration de l’habitat.

L’objectif de la réhabilitation d’un immeuble ancien est sa remise en état, sans le démolir. Elle conserve l’aspect général de la construction (façade extérieure, structure) sans dénaturer ses caractéristiques architecturales. Le réaménagement de l’intérieur a pour but la mise aux normes d’habitabilité actuelles (isolation, électricité, plomberie) et l’amélioration du confort.

Dans le cas d’une réaffectation, le bâtiment est détourné de son usage originel. Un entrepôt industriel désaffecté peut ainsi être réhabilité en loft, et une ancienne usine en immeuble d’habitation ou de bureaux. En France, les opérations de réhabilitation sont éligibles aux aides financières de l’Agence nationale pour l’amélioration de l’habitat (ANAH).

Pourquoi réhabiliter un bâtiment ?

La réhabilitation d’immeubles présente de nombreux avantages, en particulier en termes de protection du patrimoine et de respect environnemental. Elle permet notamment de limiter la consommation de ressources naturelles et de réaliser des économies d’énergie. En dehors du chantier, les travaux de construction nécessitent une énergie intrinsèque liée à l’extraction et au transport des matériaux. L’analyse du cycle de vie montre que cette énergie est plus grande pour un bâtiment neuf que pour la restructuration d’un bien existant.

La réhabilitation représente également une réduction des coûts par rapport à la démolition-construction. Le prix au mètre carré est généralement moins élevé, et il possible de garder l’immeuble occupé pendant les travaux ce qui assure le maintien des revenus locatifs. En outre, l’amélioration des performances énergétiques génère des économies qui rentabilisent rapidement les investissements réalisés.

À qui confier ses travaux de réhabilitation d’immeuble ?

La réhabilitation de bâtiments est souvent liée à des enjeux cruciaux en termes de rentabilité et de sécurité. Elle nécessite des travaux importants qui doivent être réalisés par des professionnels expérimentés. Société spécialisée dans la réhabilitation d’immeubles depuis plus de 50 ans, Valladon BTP propose les prestations suivantes :

  • reprise en sous-œuvre ;
  • maçonnerie et gros œuvre ;
  • plâtrerie ;
  • plomberie et sanitaires ;
  • installation de chauffage et gaz ;
  • revêtements de sol ;
  • menuiseries extérieures et intérieures.

Située à Montrouge (92), cette entreprise familiale fondée en 1960 intervient sur des chantiers privés et publics en tous corps d’état dans la région Île-de-France. Elle se compose d’une équipe pluridisciplinaire dont le savoir-faire est garanti par plusieurs certifications.

Valladon BTP a notamment réalisé la réhabilitation d’un immeuble de bureaux dans le 9e arrondissement de Paris. Les travaux effectués sur l’infrastructure et la superstructure ont permis de créer trois niveaux en sous-sol et la surélévation d’un étage. Pour plus d’informations, veuillez cliquer sur le lien suivant : https://www.valladon-btp.com/rehabilitation-immeuble-bureaux-infrastructure-superstructure/