parquet

Les types de pose de parquet

Avant de choisir pour du parquet ou non, il est important de savoir le type de pose pour lequel on doit opter. Dans la pratique, tous les parquets (qu’ils soient massifs ou contrecollés) ne s’installent pas de la même manière. Par ailleurs, dans certains cas, le type de pose sera dépendant des contraintes de la pièce cible (à titre d’exemple : la pièce peut se situer au rez-de-chaussée, en étage, comportant un sol chauffant…). On peut distinguer trois types de poses : clouée, collée ainsi que flottante. Chacune comporte des avantages, des inconvénients ainsi que des spécificités. Bien évidemment, le prix pose parquet diffère d’une technique de pose à une autre.

La pose de parquet clouée

On peut dire que la pose clouée se décline en la pose la plus traditionnelle. Elle est tout indiquée pour les parquets en bois massif si elle peut être tout autant appliquée pour un parquet contrecollé. Il faut quand même souligner que, quel que soit le prix pose parquet qu’il propose, il n’est point compatible avec un système de chauffage au sol. La mise en place du parquet cloué requiert des travaux d’une plus grande envergure, que pour les autres techniques d’installation de parquet collé ou flottant. En effet, l’épaisseur du parquet et ce type de mise en place vont surélever le niveau du sol, de l’ordre de 50 à 100 mm.

La pose de parquet collé

La pose collée, quant à elle, est la méthode la plus couramment utilisée, pour les parquets massifs entre 10 et 20mm d’épaisseur. Il en est de même de la pose collée pour les parquets contrecollés, davantage de confort et de longévité. Aussi, il faut souligner que le parquet collé est la seule possibilité d’installation pour les pièces équipées d’un chauffage au sol. Cette technique, avec son prix pose parquet, assure une bonne stabilité de l’ensemble. Ainsi, on ne ressentira point de l’impression d’avoir un sol qui glisse sous les pieds. L’épaisseur des parquets massifs et contrecollés, qui est de l’ordre de 14 et 20 mm, assure une durabilité plus importante. D’autant plus que le parquet collé peut être utilisé sur de nombreux supports, à la seule condition qu’ils soient secs et sains.

La pose de parquet flottant

La pose de parquet flottant est à même de faciliter l’installation d’un parquet. Elle est applicable pour le parquet contrecollé si la pose flottante est l’unique solution envisageable pour un revêtement stratifié. Il va sans dire que c’est le type de pose le plus répandu, assorti d’un prix pose parquet abordable. Comme atout principal, un parquet flottant est très facile à monter, rapide et sans salissures. Aussi, le type de parquet ou de revêtement employé pour une pose flottante est largement moins résistant qu’un parquet en bois massif ou contrecollé.