hydroaccumulation

L’hydroaccumulation : utilité et principes de fonctionnement

L’hydroaccumulation est un nouveau système qui exploite les calories dans un chauffage, afin d’y récupérer de l’eau chaude. Pour que cette transformation s’applique, on aura besoin d’un réservoir statique capable d’accumuler l’énergie déversée par le chauffage. Effectivement, cette nouvelle technique ne demande aucune électricité, mais peut s’associer avec des ballons d’eau chaude ou dans certains cas, des panneaux solaires. (suite…)

Lire la suite

Astuces pour choisir son fournisseur déco

Dénicher un bon fournisseur pour notre magasin de meuble n’est pas toujours une tâche facile. Il se peut qu’on passe par deux ou trois fournisseurs avant de trouver celui qui répond à nos exigences. Si vous projetez d’ouvrir votre propre magasin prochainement, trouvez dans les lignes qui suivent quelques astuces qui vous mèneront jusqu’à votre futur collaborateur.

Fixer à l’avance vos attentes

Pour trouver votre fournisseur, il convient de mettre en place une stratégie bien nette. Avant toute chose, il faudra établir une check-list regroupant toutes vos exigences.

Pour ce faire, il est nécessaire de se poser des questions sur son activité. À quelle échelle souhaiterez-vous vendre ? Voulez-vous vous spécialiser pour une gamme de meubles en particulier ou diversifier les mobiliers dans votre magasin ? …

Il faut également prendre en compte du budget que vous allouerez à votre projet. Ces critères serviront de balises à votre recherche. Vos chances de tomber sur le bon fournisseur seront décuplées.

Mais aussi, il est d’une importance capitale de se tenir au courant des dernières tendances en matière de mobilier et de diriger votre sélection vers les fournisseurs les plus prisés.

Se renseigner au maximum à son sujet

Comme vous serez amenés à collaborer pour une plus ou moins longue durée. Il importe de tout connaître sur votre futur fournisseur.

Renseignez-vous sur sa réputation parce que la vôtre en dépendra aussi. Un fournisseur respectueux des chartes du travail et prônant la protection de l’environnement sera toujours vu d’un bon œil par la clientèle et sera bénéfique pour votre activité.

Mais encore faut-il qu’il soit bien régularisé. Il faut l’analyser sur toutes ses facettes pour prouver sa fiabilité et son sérieux. D’ailleurs, il est impératif de jeter un coup d’œil à la santé financière de la société afin de savoir si sa situation permet d’entretenir une collaboration pérenne. Pensez également à demander des détails sur les conditions commerciales : les coûts de la prestation, les délais et les frais de livraison, les garanties ainsi que les facilités de paiement.

Des sites comme mobilier-expert-magazine.fr peuvent vous être d’une grande utilité.

Comparer les prestations de plusieurs fournisseurs

Dans votre quête du meilleur fournisseur, contactez plusieurs fournisseurs pour avoir une idée de leurs offres. Ainsi, vous pourrez effectuer une étude comparative et faire sortir du lot celui qui vous conviendra au mieux. Faites des comparaisons au niveau des prix, des critères de la livraison et les options de retour. N’hésitez pas à entamer des négociations pour obtenir des réductions. Si un fournisseur refuse de se fléchir à vos propositions, vous pourrez encore vous tourner vers ses concurrents. Enfin, pour obtenir des coûts très attractifs, pensez à acheter directement à la source des produits et écarter tout intermédiaire si cela est possible.

Lire la suite

Abris de jardin, comment faire le bon choix ?

Depuis quelques semaines, les beaux jours sont de sortie et comme tout à chacun vous vous questionnez sur la forme et la couleur de votre futur abri de jardin. Généralement installé dans un souci de gain d’espace notamment pour stocker outils et matériel de bricolage et jardinage, l’abri de jardin bénéfice aujourd’hui d’une offre abondante. Mais prudence, avant de songer à l’esthétique, renseignez-vous – on ne saurait que trop vous conseiller de vous rapprocher de professionnels – pour le choix de votre abri. Dimension, usage, matériaux, réglementation…les facteurs à prendre en compte avant tout achat doivent être étudiés afin de vous éviter toute déconvenue future. Face à ces différents critères, comment bien choisir son abri de jardin ?

Quel usage pour mon abri ?

Avant tout, il est nécessaire de s’interroger sur l’utilité de votre futur abri. Souhaitez-vous y stocker matériel de jardin et bûches pour l’hiver ou concevez-vous votre abri davantage comme un petit chalet ? Les dimensions et contraintes réglementaires seront bien entendu variables selon vos futures utilisations.

Lorsqu’ils constituent un lieu de stockage de matériel de jardinage et de bricolage, les abris de jardin libèrent de la place dans le lieu d’habitation et ses annexes, garage notamment. Il s’agit du cas le plus couramment rencontré par les professionnels de la distribution spécialisée.

A contrario, dans le cas où votre abri de jardin serait destiné à se transformer en atelier, il vous faudra dans un souci de confort investir dans un abri de 6 à 8 m2. Dans la même veine, un abri de 20 m2 sera alors un véritable petit chalet pouvant être transformé en pièce annexe de vie, salle de jeux par exemple. Il sera alors nécessaire dans le dernier cas, d’opter pour un chalet comprenant fenêtres et volets afin d’assurer sécurité et confort. Le raccordement à l’électricité sera également à prendre en compte.

Choisir mon matériau

Trois grandes familles de matériaux sont à votre disposition pour la construction et l’utilisation de votre abri de jardin à savoir le bois, le métal et le PVC. Au delà du simple prix d’achat, prenez en considération l’entretien, la possibilité de personnalisation, le confort à l’usage.

La chaleur du bois

Largement employé pour les abris de jardin de part son esthétisme, le bois apportera un aspect chaleureux à votre espace de vie. Selon le modèle sélectionné, votre abri pourra prendre l’apparence au choix d’une cabane ou d’un chalet, dans les deux cas il sera accueillant et intégré à votre espace extérieur. A noter que pour conférer davantage de résistance et d’isolation à votre abri de jardin en bois, il est préférable d’opter pour des parois relativement épaisses. A ce stade, votre abri de jardin possède son ‘ossature’, ne reste plus qu’à sélectionner la toiture. Toit plat ou arrondi, tout vous sera permis avec un abri en bois à condition que l’entretien soit effectué régulièrement pour éviter tout risque futur lié à la vie du matériau bien entendu, mais également à la présence d’insectes en extérieur. Le recours à un abri autoclave imputrescible et traité contre les insectes vous permettra de limiter l’entretien.

La simplicité du métal et du PVC

Se posant en solution facile car ne nécessitant aucun entretien particulier, les abris en métal et PVC ont connu de nombreuses évolutions ces dernières années. Loin d’être d’une apparence industrielle, les abris en PVC par exemple peuvent tout à fait rivaliser avec les abris en bois d’un point de vue esthétique. Ces abris garantissent également facilité d’installation de part leur légèreté, durabilité et résistance à un usage en extérieur. Il sera néanmoins pertinent d’opter pour un modèle protégé contre les UV pour conserver toutes les qualités esthétiques de votre abri au fil du temps.

Economiques, les abris de jardin en métal peuvent être au choix en aluminium ou acier. Pour ce dernier, un traitement anti-corrosion est impératif pour des raisons d’esthétisme mais aussi de sécurité. Bien que léger, l’abri de jardin en métal qui de part sa fine épaisseur, ne supporte que moyennement les variations de températures pouvant devenir brûlant ou froid au toucher. Cet élément est à prendre en considération notamment si vous avez au sein de votre foyer des enfants en bas âge.

L’installation de l’abri de jardin

L’emplacement et l’orientation de votre abri de jardin ont tout autant d’importance que son choix. Une installation au fond du jardin aura l’avantage de l’intégrer plus aisément dans votre extérieur mais attention vous devrez multiplier les allers-retours.

Concernant l’orientation, nous vous conseillons une orientation Sud (Est ou Ouest) afin de maximiser la luminosité. Enfin prenez garde à ce que votre abri de jardin ne gâche pas ce dernier à cause de son ombre. Si certaines de vos plantes nécessitent une exposition forte au soleil, n’installez pas votre abri à proximité. De même trop proche de votre habitation ou de votre terrasse, l’abri risquerait de créer un vis-à-vis désagréable et d’empêcher les rayons du soleil d’arriver jusqu’à vous.

Enfin, au delà du choix de la superficie et du matériau de votre abri de jardin, prenez en considération vos connaissances et compétences en bricolage. Un abri de jardin peut en effet selon sa configuration et ses propriétés être plus ou moins aisé à monter. Un abri de jardin en bois demandera par définition de la manutention sans compter le poids même du matériau. Pour autant pas de panique, votre vendeur saura vous conseiller et vous épauler.

Mon abri est-il en règle ?

Aujourd’hui objet de grande consommation, l’abri de jardin n’en reste pas moins une construction et à ce titre possède selon ses caractéristiques un statut juridique particulier.
Prenez garde, il vous revient de procéder aux différentes déclarations lorsque celles-ci sont nécessaires. Voici les différentes règlementations à effectuer selon les différentes situations fréquemment rencontrées lors de l’installation d’un abri de jardin.

Installations ne nécessitant aucune autorisation particulière

Lorsque votre abri de jardin possède une surface sur le terrain inférieur à 5 m2 avec une hauteur inférieure ou égale à 1,50 m, vous n’avez aucune formalité à effectuer.

Installations nécessitant une déclaration préalable de travaux en mairie

Entre 5 m2 et 20 m2 de surface de plancher et emprise de sol, votre abri devra faire l’objet d’une déclaration en mairie. La déclaration est également obligatoire dans le cadre de la construction d’un abri de jardin dont la hauteur dépasse les 12 m, cela même dans la configuration où la surface de plancher et emprise au sol reste inférieure ou égale à 5 m2.

Installations nécessitant un permis de construire

Dans le cas où votre abri de jardin conjugue une surface de plancher et emprise au sol comprise entre 5 m2 et 20 m2 et hauteur supérieure à 12 m, le permis de construire s’impose avant toute construction. Vous devrez également en faire la demande lorsque votre abri comportera une surface de plancher et emprise au sol supérieure à 20 m2 sans distinction de hauteur.

Usage, budget, environnement, confort…bien que l’abri de jardin se soit fortement démocratisé, son choix doit rester réfléchi. Devenu au fil du temps une véritable pièce à vivre, l’abri de jardin qu’il soit en bois, métal ou PVC tend dans certaines configuration à devenir une véritable extension de votre maison. En bois, en métal ou en PVC, les abris de jardins de part leurs nombreuses caractéristiques et propriétés sauront à coup sûr trouver leur place dans votre extérieur. Laissez vous tenter, l’été approche à grand pas !

Pour davantage d’information, n’hésitez pas à vous rapprocher de nos conseillers, nous vous accompagneront dans votre projet.

Si vous souhaitez en savoir davantage sur les abris de jardin, n’hésitez pas à venir consulter le site www.plantes-et-jardins.com.

Lire la suite

Trois installations pour gagner de la place chez vous !

Le rangement, c’est une sorte de défi qui tend à se répéter de semaine en semaine. En effet, à force d’emmagasiner de plus en plus d’objets, de vêtements etc… on finit par ne plus savoir où les mettre. D’autant que votre appartement n’est pas extensible ! Quoique… En effet, avec quelques petites astuces, il est possible de gagner de la place et de ranger les affaires qui ont fini par vous encombrer au fil du temps. Un escalier en colimaçon ? Des tiroirs sous le lit ? Nos conseils !

 

Dans la chambre !

L’endroit qu’on laisse le plus souvent en désordre chez soi, c’est souvent sa chambre. Et oui, quand les invités arrivent, ils s’installent dans le salon mais n’entrent que rarement dans votre chambre à coucher. C’est donc l’idéal pour mettre toutes les affaires que vous ne savez plus où ranger. Sauf que le soir venu vous vous retrouvez à devoir enjamber les vêtements et autres objets qui s’accumulent sans savoir quoi en faire. Ce qui est d’autant plus problématique quand on n’a pas envie de s’en débarrasser !

Mais il en faut parfois peu pour gagner de la place. Par exemple, si votre chambre est à l’étage, il est possible de gagner un espace non négligeable en installant un escalier à colimaçon plutôt qu’un escalier droit. Fontanot vous propose de découvrir une superbe sélection pour trouver votre escalier en colimaçon. En deux temps trois mouvements, vous pouvez ranger vos encombrants !

L’autre idée, c’est de profiter de l’espace laissé vacant sous votre lit. Ce que vous n’avez pas pu ranger sous votre escalier à colimaçon, glissez-le dans des tiroirs installés sous votre lit. Idéal pour les sous-vêtements, les livres mais aussi pour les draps !

 

Prendre de la hauteur

Quand il s’agit de ranger, on pense d’abord aux placards, aux tiroirs, et autres meubles faits pour le rangement… et l’on oublie parfois que de simples étagères peuvent très vite vous aider à gagner de la place ! N’hésitez donc pas à prendre un peu de hauteur pour ranger vos encombrants. Quelques étagères judicieusement installées peuvent être d’une grande aide au moment de ranger ce qui encombre votre sol. Le petit plus ? Ils devraient parfaitement s’adapter à votre escalier en colimaçon !

Placer des étagères le long de votre escalier vous permet d’en faire un véritable atout rangement. En construisant des emplacements de rangement plutôt en hauteur, vous gagnerez une place considérable. C’est l’idéal par exemple si vous avez des objets de décoration, des livres et autres statues à installer. En hauteur, toutes ces choses prendront nettement moins de place. Il n’est pas si difficile de trouver des solutions adaptées !

Et pourquoi ne pas construire vos étagères de différentes longueurs ? Pensez aux pyramides ! Faites des étagères de plus en plus petites, ce sera nettement plus esthétique et cela vous permettra de gagner une place conséquente. Plus de problème de rangement après ça !

 

Espace sous comble

Evidemment, tout le monde n’a pas nécessaire une grande maison et un escalier en colimaçon… Si vous avez un studio sous les combles, le rangement devient une véritable épreuve ! Mais il n’est pas impossible de trouver une solution adaptée. Profitez de l’espace sous les combles ! Ainsi, des meubles le long de votre mur peuvent se glisser sous le plafond et vous permettre de ranger vos affaires.

N’hésitez pas à faire vous-même vos meubles pour avoir des mesures parfaitement adaptées ! Aussi, osez la forme en pente ! Cela vous fera gagner en profondeur et donc en espace de rangement.

Lire la suite

abrasif

Conseils utiles sur l’utilisation de l’abrasif

L’utilisation de l’abrasif est une étape inévitable pour les bricoleurs expérimentés. La plupart du temps, les professionnels affirment que le travail mécanisé s’avère être plus efficace que le ponçage à la main. Pourtant, ce n’est qu’une affaire de technique et de choix. Il suffit de prendre le bon abrasif et savoir comment l’employer correctement. Mais, il est avant tout indispensable de comparer les prix de ces matériels. (suite…)

Lire la suite

Comment on peut améliorer la sécurité à domicile soi-même ?

Chaque jour, vérifiez ce lien, vous lisez les invasions de maisons et les cambriolages qui dérangent. Cela peut vous faire penser à la sécurité de votre maison. Si vous pensez que votre maison a besoin d’une sécurité supplémentaire, vous pouvez en apprendre davantage à propos de cet article. Lisez ces informations pour voir ce que vous pouvez faire pour rendre votre maison plus sûre. (suite…)

Lire la suite